Accueil du site > Page « faqtypo » > Page sur les ornements
 

 
P R I N T E R S    O R N A M E N T S
Applied to the Composition of Decorative Borders, Panels and Patterns

by
F R E D E R I C   W A R D E
 

Fac-similé du livre publié par
LANSTON MONOTYPE CORPN LTD
London, 1928
Présente édition par Jacques André, Rennes, 2009
 

Accès rapide au fac-similé
 


À propos...
 

Bibliographie et liens divers



 
À propos de l'auteur, Frederic Warde

Frederic Warde (Wells, Minnesota 1894 - New York 1939) était un typographe d'origine américaine. Après la première guerre mondiale, il travailla pour divers éditeurs américains (Macmillan & Co, Edwin Ruge, Princeton University...) et donna des cours de Monotype. En 1924, il fut invité par Stanley Morison à venir en Angleterre avec sa femme Beatrix pour travailler pour les revues The Fleuron et The Monotype Recorder. Les Warde se séparèrent (tout en restant en contact) et Beatrix Warde continua ses recherches et publications en typographie sous le nom de Paul Beaujon (elle a notamment travaillé sur des typographes français comme Fournier).

Frederic Warde travailla donc beaucoup avec les ornements de Monotype, mais ne publia ses Monotype Ornaments qu'en 1928. En fait, depuis quelques années, il vivait essentiellement en France puis en Italie où il travailla dans l'Officina Bodoni de Giovanni Mardersteig. Là, il s'intéressa à Ludovico Arrighi, un dessinateur de caractères de la Renaissance, dont il publia en France (mais en anglais) un fac-similé de ses modèles de calligraphie. Warde s'inspira de ces derniers pour dessiner un italique Arrighi qui a été ajouté au romain du Centaur de Bruce Roger.
Frederic Warde revint aux USA en 1928 et travailla en parallèle aux États-Unis et pour Oxford University Press jusqu'à sa mort en 1939.

Un petit détail* : Frederic Warde était très réservé, peu social et avait pour hobbies les chronomètres, l'œnologie et la fabrication des parfums, ce qui colle avec la méthodologie d'écriture des ornements en Europe !



 
À propos du livre Monotype Ornaments

Frederic Warde, PRINTERS ORNAMENTS. Applied to the Composition of Decorative Borders, Panels and Patterns, Lanston Monotype Corporation Limited, Londres, 1928. 21,5 cm ×29 cm, 114 pages. Reliure toile rouge avec fers dorés. Une édition « de luxe » a été imprimée sur papier fait à la main et reliée avec une couverture gris-noir.

Le titre de l'ouvrage diffère légèrement selon les endroits où il est imprimé :

  • “MONOTYPE” ORNAMENTS, sur la couverture ;
  • A book of “MONOTYPE” ornaments, sur les pages de garde ;
  • PRINTERS ORNAMENTS ON THE “MONOTYPE”, pour le petit titre ;
  • PRINTERS ORNAMENTS. Applied to the Composition of Decorative Borders, Panels and Patterns, pour le grand titre.
  • “MONOTYPE” PRINTING ORNAMENTS sur le dos.

Contenu

Cet ouvrage est une sorte de spécimen ou plutôt de démonstration de ce que l'on peut faire avec les « ornements » de la Monotype. Il ne contient donc que des pages d'exemples, à l'exclusion de tout texte rédigé (même si certains exemples contiennent du texte intéressant, comme par exemple les pages 25 sur Fournier ou 30 sur les arabesques, encore que ce soit frustrant de ne pas avoir la suite).

Il y a trois parties principales :

  1. Utilisation d'ornements en édition, répartis (sans marquage explicite) en trois séquences :
    • ornements style XVIe siècle (à la Grandjon), pages 5 à 22 ; Max Caflisch utilise ces mêmes ornements dans son Kleines Spiel mit Ornamenten ;
    • ornements style XVIIIe siècle (à la Fournier), pages 23 à 47 ; certains des exemples sont des couvertures ou des débuts d'article de la revue The Monotype Recorder dont Warde s'occupait, comme par exemple les pages 23 ou 25 ; d'autres exemples sont issus d'autres maisons d'édition ou sont simplement des menus ou publicités diverses ;
    • ornements style XIXe siècle, utilisés (de façon plus chargée) dans des cadres et bandeaux.
  2. Decorative patterns, pages 67 à 105 : il s'agit de papiers peints (imprimés en une ou deux couleurs sur un papier lui-même coloré) typographiés à l'aide de motifs géométriques composés d'ornements (ce sont des pavages).
  3. Index by pages (pages 107 à 114) : pour chaque exemple sont donnés les numéros des vignettes utilisées en fonction des corps.



 
À propos des ornements (plombs et fontes)

Nombre des fleurons, vignettes et autres ornements (la terminologie a toujours été fluctuante) datant des XVI et XVIIIes siècles servaient encore au XIXe. Au début du XXe siècle, on assiste à un effort de rénovation du matériel (poinçons, types) et à une réhabilitation de ces ornements. D'abord, en 1924, la fonderie de caractères D. Stempel AG à Francfort-sur-le-Main regrave des ornements. Mais ce sera surtout la Monotype Corporation Ltd. de Londres qui, vers 1925 à l'incitation de Stanley Morison, entreprit de regraver fidèlement une très grande quantité des poinçons et de mettre dans son catalogue cette très riche collection d'ornements, copies de ceux des XVI–XIXes siècles. La majorité d'entre eux est ainsi proposée en plusieurs forces de corps comme le montre les extraits suivants (tirés de Ryder).
 

Une grande partie de ces ornements a ensuite été numérisée, toujours par Monotype, et est disponible en six fontes « vectorielles » que l'on peut se procurer (dans les divers formats classiques comme TrueType, Type1, OpenType...) chez de nombreux marchands comme font.com, Linotype, ITC, etc. :

  • Pour les ornements du XVIe siècle essentiellement :
    1. Arabesque Ornaments One
    2. Arabesque Ornaments Two
    3. Arabesque Ornaments Three
  • Pour les ornements du XVIIIe siècle essentiellement :
    1. Rococo Ornaments One
    2. Rococo Ornaments Two
    3. Rococo Ornaments Three

Ces fontes numériques n'ont pas tous les ornements existant en plomb, loin de là même.
En gros, à chaque touche du clavier (ou plutôt à chaque code Ascii) correspond un ornement. Par exemple avec la fonte Rococo Ornaments Two, la touche w correspondant à une palme de Fournier, orientée NW-SE (voir figure ci-dessous) dont la symétrique selon un axe vertical, orientée donc SW-NE, s'obtient avec la touche e. Ces fontes offrent presque tous ces caractères selon quatre orientations, correspondant aux positions obtenues par rotation de 90º  du glyphe initial, ce qui est bien commode pour la composition des bandeaux, cadres, etc. La figure ci-dessous montre un R et son symétrique vertical avec les 3 rotations successives (d'où 4×2 glyphes) et de même pour un ornement de Arabesque Ornaments One et un de Rococo Ornaments Two :


Sous chaque ornement, on indique la touche clavier correspondante. Il est donc important de connaître le plan de casse de ces ornements dans la fonte. On peut les obtenir en général en utilisant les menus insérer/caractère, ou en se préparant une fois pour toutes une liste de ces caractères comme cette charte. À noter également que certains vendeurs présentent les ornements de façon logique, comme ici.

Ces divers ornements de Monotype, ou d'autres, se trouvent également dans beaucoup de fontes numériques, comme par exemple dans le Sabon de Porchez ou dans diverses fontes libres, par exemple ici.



 
À propos de ce fac-similé et copyright

Le fac-similé présenté ici a été scanné sur un exemplaire de la bibliothèque personnelle de l'auteur de ce site.

La numérisation a été faite « à la main » sur une imprimante-scanner all in line HP PSC 2350. Les pages ont été scannées (avec 8 niveaux de gris pour les images en noir et blanc ou avec 256 couleurs pour celles en couleurs) en 300 dpi (images Wnnn.jpg) et réduites à 72 dpi pour les images du feuilletage (Wnn_low.gif).

Un programme PERL a permis d'écrire la centaine de pages Wnnn.html et le « chemin de fer ».


Copyright : Étant parti d'un exemplaire personnel dont l'auteur est décédé il y a 70 ans, il n'y a pas de copyright pour cette édition. Elle est donc du domaine public (pour un usage non commercial). Toutefois, pour éviter d'en voir des versions non tenues à jour, je préfère que l'on ne copie pas le contenu de ce site, mais que l'on se contente de donner un lien sur son url, c'est-à-dire sur http://jacques-andre.fr/faqtypo/orn/warde.html.



 
Bibliographie et liens

Bibliographie

  • Article « Frederic Warde », Wikipedia.
  • Max Calfisch, Kleines Spiel mit Ornamenten, Angelus-Druck, Bern, 1965. Version française en ligne ici.
  • David Consuegra, American type design & designers (art. Warde), Allworth Communications, Inc., 2004, ISBN 1581153201, 9781581153200, 319 pages. Extraits par Google book
  • John Dreyfus, Aspects of French Eighteenth Century Typography, The Roxburghe Club, Cambdridge, 1982.
  • Shelley Gruendler, « Beatrice Warde », Twentieth Century Graphic Communication: Technology, Society and Culture, First annual Friends of St Bride conference, 24 & 25 September 2002, ici en HTML.
  • Simon Loxley, Type: The Secret History of Letters, Publié par I.B.Tauris, 2006, ISBN 1845110285, 9781845110284, 248 pages Extraits par Google book
  • John Ryder, Flowers & Flourishes including a newly annotated edition of A suite of fleurons, The Bodley Head for Mackays, 1976.
  • [Frederic Warde (et Stanley Morison)], The calligraphic models of Ludovico degli Arrighi, surnamed Vicentino – a complete facsimile and introduction by Ludovico degli Arrighi, publication « privée » en 1926 par Frederic Warde (Paris) avec une introduction de Stanley Morison. Cet ouvrage se trouve parfois dans des librairies spécialisées à environ 1 200 euros.
  • Frederic Warde, Printers Ornaments on the "monotype" – Applied to the Composition of Decorative Borders, Panels and Patterns, Lanston Monotype Corporation Limited London, 1928. Facsimile : ici !

Liens divers


Remerciements
Merci, pour leurs informations, aides ou conseils, à Éric Angelini, Chuck Bigelow et Rémi Jimenes.

 
 
 

Me contacter : par mail à Jacques.AndreNN@orange.fr avec NN=Ille & Vilaine (35)

Url de cette page = http://jacques-andre.fr/faqtypo/orn/warde.html
Page créée le 25 mai 2009 – version du 7 juillet 2009.
Haut de la pageOrnements typographiques